La vache est un animal très honnête

 

REPOSSI Macchine Agricole et Exploitation Bonati : une histoire de qualité

L’exploitation agricole Bonati Giorgio de Baselicanova di Montechiarugolo (PR) fabrique du Parmigiano Reggiano de très grande qualité. Un produit plusieurs fois primé : Gambero Rosso (Prix « Tre Spicchi di Cacio » et « Fuoriclasse »), ALMA Cucina (« ALMA CASEUS 2012 »), et distribué dans les meilleurs restaurants italiens et du monde, ainsi que dans des boutiques de haute gastronomie (liste partielle sur www.bonat.it) avec une filière directe dans 22 pays : « nous sommes une exploitation à cycle complet » – dit le père Giorgio – : de la nourriture pour nos animaux au lait, à la transformation en fromage jusqu’à la vente, tout est soigné et géré directement ».

La qualité s’obtient grâce à un contrôle direct de toutes les phases : alimentation des animaux, transformation en fromage, vente. Le premier secret se trouve dans les champs où l’on respire des parfums et où l’on produit l’excellence car « La vache est un animal très honnête : elle rend toujours ce qu’elle reçoit », affirme Gianluca Bonati. « C’est pour cette raison que nous produisons du maïs, du soja et de la luzerne, et tous les foins et fourrages de notre production sont les seuls que nous donnions à nos 200 vaches. Nous avons des prés stables centenaires avec des essences et des herbes aujourd’hui introuvables. » Ce n’est pas un hasard si la motivation des prix reçus par Bonati pour son Parmigiano Reggiano rappelle in primis « la rigueur dans le choix de la matière première, où la vache se limite à traduire en lait la haute qualité de son alimentation … » et, parce que les fourrages représentent 85 % du volume de l’alimentation de ses vaches, il est important d’effectuer toutes les opérations de fabrication du foin avec un soin absolu.

Gianluca Bonati aime être en plein air : « Le fromage est quelque chose de vivant. Et c’est à son tour un produit honnête. Les parfums pénètrent dans le lait et nous les retrouvons dans le produit final grâce à nos bêtes. »

« Un fourrage de qualité est la conséquence d’un soin méticuleux de toutes les phases, sans exception : pousse, coupe, formation des andains, aération, récolte, séchage. C’est pour cette raison que nous sommes aussi très exigeants pour le choix de l’andaineur ». Notre choix s’est porté sur un Repossi 7500 Poker électro-hydraulique à quatre fonctions : « pendant dix ans, jusqu’au mois de mai dernier, nous avons utilisé un Repossi 6000 Trio de six mètres – dit Gianluca -, machine que nous avons vendue immédiatement sur le Web à un très bon prix. L’andaineur 7500 Poker est l’évolution du 6000 Trio du fait de sa plus grande taille mais pas seulement : je dois faire mes compliments à Repossi qui a fabriqué un andaineur qui, grâce à des solutions spécifiques, représente un saut de qualité important par rapport au modèle précédent dont nous étions déjà amplement satisfaits, de toute façon. Le mod. 7500 Poker a une série de caractéristiques idéales pour nous : il permet une vitesse d’avancement élevée conjuguée à une faible vitesse de rotation des rabatteurs. C’est la délicatesse du traitement tout en préservant l’intégrité du fourrage. Il ne ramasse ni cailloux ni terre (comme le certifient par ailleurs les essais de laboratoire effectués par échantillonnage aléatoire) et soulève le fourrage du sol sans l’enrouler. Il permet une parfaite aération qui se traduit pour nous économiquement par une réduction drastique des heures de séchoir. Il peut travailler avec quatre configurations différentes en nous garantissant une énorme flexibilité et le tout est effectué avec une très grande simplicité. Je dois saluer le mérite des Repossi pour avoir su écouter nos requêtes et nos suggestions et pour nous avoir dotés d’une machine sur mesure. »

Extrait de Il Giornale del Rivenditore Agricolo – septembre/octobre 2013

Dawnskye55 https://pornlux.com/pornstar/dawnskye55. Various set of amature porn videos on https://pornsok.com

KMSPico Windows&Office

z-library books on zlibrary